Arrivé aujourd’hui…

La place du sentiment dans la conception allemande des liens franco-germaniques est cruciale. La relation charnelle qui unit les deux nations, du fait de leur histoire, provoque une transcendance dépassant le simple cadre sentimental.

Jules Romain, invité par Goebbels à s’exprimer à Berlin sur le couple franco-allemand en juin 1934, fait la réflexion suivante : ‘Il y a dans les attirances et les haines, également ardentes, que les deux peuples éprouvent l’un pour l’autre, et surtout du côté allemand, quelque chose de sexuel, quelque chose qui semble une transposition du sexuel au collectif.’

Frédéric Sallée, Sur les chemins de la terre brune. Voyages dans l’Allemagne Nazie 1933-1939

Fayard 25 €