“Trois vies chinoises” de Dai Sijie

Buch der Woche 10 in der französischen Buchhandlung der Galeries Lafayette BerlinDai Sijie dans une langue épurée et sans affect nous conte trois histoires du quotidien dans la Chine moderne au décor post-apocalyptique. L’ île de la Noblesse et ses plages sont ici encombrées de déchets électroniques, de conteneurs pourris jusqu’à la moelle et de lacs pollués par des débordements chimiques. Cette pollution contamine évidemment l’homme qui perd peu à peu prise avec le réel, victime d’empoisonnement, de maladie génétique ou de la perfidie des autres hommes. Un livre à l’ironie glaçante sur un monde fou qui court à sa perte.

Dai Sijie : “Trois vies chinoises”. Flammarion. 140 pages