Buchtipp für Woche 33: Jean-Jacques de Frédéric Richaud

Buch der Woche 33 der Librairie Francaise, der Französischen Buchhandlung der Galeries Lafayette BerlinL’avis du libraire: Deux frères fascinés par l’œuvre de Rousseau tentent de mettre en pratique son enseignement dans leur propriété. Maladroits et empotés dans leurs réalisations, Jean et Jacques (les bien nommés) apprennent que leur maître à penser honore l’invitation de leur noble voisin, le marquis René Louis de Girardin. Richaud nous met face à l’adoration que suscitent les grands hommes et à la maladresse de leurs adorateurs. Son savoureux récit nous rappelle, par son ton léger et son propos acide, les contes philosophiques du 18ème siècle quand l’esprit et l’intelligence faisaient chambre commune. Frédéric Richaud : Jean-Jacques Grasset, 105 pages 13,55 euros Les premières lignes : Le jour était à peine levé que la chaleur était déjà accablante. Au fond du parc, Louis Morestel, contremaître jardinier, faisait déplacer une noria d’ouvriers pendus à des perches qui soutenaient une grande bâche sombre. Parfois retentissait un sonore : « Ici ! » La troupe s’éloignait de cent pas. On le voyait qui plissait les yeux, penchait la tête avant d’agiter les bras et de crier : « Ca ne va pas ! Ca ne va pas du tout ! » La course reprenait. A gauche, à droite, en avant, en arrière. Les ouvriers suaient. Morestel se désespérait. Où ? Où fallait-il donc planter ce bosquet de genévrier ? Ce matin encore, il croyait le savoir. Il avait voulu s’en assurer une dernière fois en le symbolisant avec une bâche. Il ne savait plus. Dans quelques minutes, ils allaient arriver. Il fallait prendre une décision. Vite ! Il fallait… Trop tard. La voiture de ces messieurs s’engageait dans l’allée couverte.